more from
Just Listen Records

Parcours D'1 Combattant

by Skova

supported by
daotta
daotta thumbnail
daotta Hello Scova, C Drine de Lourmel à l'époque...c'est à dire 1 dizaine d'années...
J'ai toujours cru en toi, ta voix et la voie que tu avais choisi depuis tant de temps!
Aujourd'hui, printemps 2017, je retrouve avec grand plaisir TON PUT... DE FLOW DES FAMILLES sur la toile et te dis CHAPEAU VASCO ;-)
Force , Peace & Respect pour ce que tu as déjà accomplis et ce que, je n'en doute pas, tu vas continuer de produire et créer.
GROSSES PENSEES A TOUT LE MONTZION CREW!!!
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €7 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    L'album de Skova, en format CD, livret 4 pages, dessiné par EBO !

    Includes unlimited streaming of Parcours D'1 Combattant via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 5 days

      €10 EUR or more 

     

  • T-Shirt/Apparel

    T-Shirt 190 grammes avec le Logo de SKOVA imprimé en full définition édition limité à 100 exemplaires.
    Design : DRALOK
    ships out within 5 days
    edition of 100 

      €20 EUR or more 

     

  • Pack promo contenant le CD "Parcours d'1 Combattant", le T-shirt SKOVA ainsi que plein de stickers !
    ships out within 5 days
    edition of 25  3 remaining

      €25 EUR or more 

     

1.
01:15
2.
3.
4.
03:18
5.
6.
7.
03:44
8.
9.
10.

about

Présentation de l'album :

Skova s'affirme comme un artiste parisien, inspiré par la culture hip-hop.

Depuis son adolescence, le rap est l'essence qui rythme sa vie.

Dans les années 90, avec son groupe Né-Fast, il enchaîne les concerts en France comme à l'étranger et sort plusieurs opus produit par Global Vibes.

En 2017, premier album solo "parcours d'1 combattant".

Cet album correspond à ce qu'il est réellement et parle de ses révoltes, ses doutes, ses sacrifices, ses choix, sa volonté de suivre sa voie quel qu'en soit l'issue...

Les collaborations sont riches, du gros son avec des messages profonds, le flow est incisif et le fond comme la forme sans concessions.

"Fuck le rap business de tiroir-caisse !". 

credits

released January 13, 2017

Produit par Frédéric Jourdan & Vasco Banha Da Cunha
Enregistré par Eshan Yadallee
Réalisé par Dany Brown (Daswing Productionz U.K)
Mixé par Vincent Forgue au studio HAXO.
Masterisé par Benjamin Joubert à TRANSLAB
Artwork par My Name Is Ebo aka Ebola
Distribué par Modulor
Label : Just Listen Records

tags

license

all rights reserved

about

Skova Paris, France

Skova s'affirme comme un artiste parisien, inspiré par la culture Hip-Hop et Raggamuffin.

Depuis son adolescence, la musique est l'essence qui rythme sa vie.

Dans les années 90, avec son groupe Né-Fast il enchaîne les concerts, et sort plusieurs opus produit par Global Vibes.
2017, il revient avec son premier opus en solo "Parcours D'1 Combattant.
... more

contact / help

Contact Skova

Streaming and
Download help

Track Name: INTRO
INTRO

Intro:

Yo Yo Yo … S.K.O.V.A
J'sais pas s’ils se reconnaîtront d’eux même...
Mais celle-ci elle est spécialement dédicacée à toutes les merdes, qu’ont vendu le Hip Hop pour en faire un bizness
Un rap de tiroir caisse, le rap ça part en couille !!! Ils arrêtent pas de baisser leurs frocs !!!
Fuck ! fuck ! fuck !!! Parait que ça clash dans le rap ?!!!?

Couplet :

Ils s'disent dans le Hip Hop, ils m'foutent la honte
Si ils savaient pour moi, comment ça compte
J’aime quand la bass démonte
N’essaye même pas de m'détourner, tu sais qu’il y a pas moyen qu’on m'dompte
J’m’en fous du paraître, y’a que le cœur qui compte
J'suis pas là pour m'la raconter, moi c’est ma vie que j'te raconte
On te regarde de travers comme si fallait que tu rendes des comptes
Y’en a qui veulent me descendre, tout ça parcequ’ils savent que j'monte
Ils savent que j'monte, ils veulent me descendre
Ils m'regardent de travers comme si j’avais des comptes à rendre !!!
Quand j’ouvre ma gueule, ils ont du mal à m’entendre
Ils s'disent dans le Hip Hop alors qu’ils ont tout à apprendre !!!
J’aimerai comprendre... Pourquoi ils touchent au pera ?!? (rap ?!?)
Aaaaaah! Franchement ça m'fous la gera (rage)
J’mène le combat, esquive les coups bas
Au mic j’abbat tous ces putains de tarbas (bâtards) qui cherchent la stomba ! (baston !)

Outro :

« Est-ce là la chose dont vous vous moquez ?!!!? »
Track Name: Ô COMMENCEMENT
Ô commencement

Intro :

Père de Skova : « Vasco, écoute bien tu es un homme »

Skova : « J’ai 11 ans »

Père de Skova : « Et alors ? »

1er Couplet :

Au commencement, j’étais qu’un petit enfant
Souvent tête dans la lune mais doté d’une mémoire d’éléphant
J’ai pris mon élan, après le divorce de mes parents
M’éloignant de mon sang, j’ai trouvé ma force en courant
Dans les rues errant, erreurs par erreurs
Combien de fois j’ai du prouver que j’avais du kran, semant la terreur
Commettant l’horreur, inconscient, vide dans mon intérieur
Douleur du fond du cœur que tu ne peux voir à l’extérieur
Elève inférieur, à moitié désorienter
Mes soit disant supérieurs ont décidé de m’orienter
Vers la compta, ils voulaient que j’passe ma vie à compter !
Mais franchement, tu m'vois derrière un bureau m' la raconter ?!?
Et bien c’est raté, vous pouvez m’appeler le marginal
Celui qu’est toujours prêt à donner un style original
Et c’est qu’à la finale qu’on verra si j’avais raison
Car quelque soit la saison, le hip hop est ma maison

Refrain :

Quelque soit la saison, le hip hop est ma maison
Mon remède, ma vision, mon antidote, ma guérison
Même si des choses m’écoeure, j’élargis mon champs d’horizon
Moi j’ai choisi la voie du cœur avant d’écouter ma raison
Quelque soit la saison, le hip hop est ma maison
Quoi qu’il en soit j'persévère malgré les trahisons
Même si des choses m’écoeure, j’élargis mon champs d’horizon
Moi j’ai choisi la voix du cœur

2eme Couplet :

Ma mère m’a dit que c’était pas raisonnable d’arrêter l’école
Mais j’étais qu’un petit minable, j'prenais trop d’heures de colle
Alors j’ai décidé de décoller, d’aller prendre ma vie en otage
Ecrasé sur le trottoir, y’avait pas de gilets de sauvetage dommage
Le plus dur c’est pas la chute, c’est l’attérissage
Car même sans parachute, tu peux toujours attérir sage
Ecrivant des messages, ne pouvant plus contenir ma rage
J’ai ouvert le passage, et m’a fallu beaucoup de courage
Car derrière cet orage, je sais que le soleil m’attend
Comme on dit frère : « Après la pluie viendra le beau temps »
Et puis j’ai tant d’espoir et d’amour à donner
Que tous les jours j'prie Jah Jah pour savoir s’il m’a pardonné
Car désordonné j’aurais pu voir la prison
Mais grâce à l’écriture hip hop, j’ai trouvé ma guérison
Même si des choses m’écoeure, j’élargis mon champs d’horizon
Moi j’ai choisi la voie du cœur avant d’écouter ma raison

Refrain :

Quelque soit la saison, le hip hop est ma maison
Mon remède, ma vision, mon antidote, ma guérison
Même si des choses m’écoeure, j’élargis mon champs d’horizon
Moi j’ai choisi la voie du cœur avant d’écouter ma raison
Quelque soit la saison, le hip hop est ma maison
Quoi qu’il en soit j'persévère malgré les trahisons
Même si des choses m’écoeure, j’élargis mon champs d’horizon
Moi j’ai choisi la voix du cœur

3eme Couplet :

Ma vie se perd quand les langues de vipère crachent leur poison
Mais j'persévère malgré les trahisons...

Le hip hop est ma maison, le hip hop est ma raison
Le hip hop est ma vision, le hip hop est ma saison
Le hip hop est ma prison, le hip hop ma guérison
Le hip hop est mon poison, le hip hop est ma toison
Le hip hop est ma maison, le hip hop est ma raison
Le hip hop est ma vision, le hip hop est ma saison !!!

Mon remède, ma vision, mon antidote, ma guérison

Outro :

Père de Skova : « Vasco, essaye d’être correct comme moi-même »

Tony : « Même si des choses m’écoeure »

Père de Skova : « Essaye d’être un homme »

Skova : « Quoi qu’il en soit j'persévère malgré les trahisons »

Père de Skova : « Au moins comme ton père »

Skova : « Moi j’ai choisi la voie du cœur »

Père de Skova : « T’as compris ?!!!?"
Track Name: TROP DE PRESSION
TROP DE PRESSION

Intro :

« C’est du calme qu’il me faut, j’ai envie de fermer les yeux sans voir tout le passé qui défile, ça m’épuise ! »

1er Couplet :

Passé brouillon, plongé dans le brouillard
Si j'veux sortir de cette merde, va falloir que j'sois débrouillard
J’en ai marre des embrouilles et de ces histoires de prison
Me lever toujours quand le soleil se couche à l’horizon
Comme un zombie ma vie est morbide, j’essaye de faire le vide
Mais difficile de réfléchir quand t’as rien dans le bide, j'vide
Mon sac pour avoir le cœur moins lourd
J'rap avec la rage, même si au fond j'l’ai toujours fait par amour
J'cours... cours pour rattraper mon passé
Même si je sais qu’un jour, j'paierai pour les pots cassés
Car j’ai beau vouloir effacer toutes ces erreurs
Mais tout ça reste gravé comme un putain de film d’horreur !
J'pleure pour tous les frères et sœurs, j'laisse mes larmes s’exprimer
Et même si parfois j’ai peur et que j'me sens déprimé
Je sais pourquoi j’ai trimé « pourquoi ? »
Parce que j’ai toujours été du côté des opprimés

Refrain :

J’ai trop de pression, non ! Trop de pression ! J’ai trop de pression
Quand les démons du passé sèment le trouble dans mon esprit
J’ai trop de pression, non ! Trop de pression ! J’ai trop de pression
Mais l’espoir reste intact même si mon cœur est meurtri

2eme Couplet :

Quand j'me regarde dans la glace, que j'me retrouve face à face
J'me dis que le temps passe et que le passé laisse des traces
J'sais pas si certains de mes rêves sont brisés
Mais une chose est sûre, c’est que mes blessures sont toujours loin d’être cicatrisées
J’aimerai pouvoir ne pas maîtriser mes sentiments
Mais à force de voir des déceptions, mon cœur est dur comme du ciment
Et si mon regard dégage de la froideur
C’est peut-être parce que j’aurai voulu avoir comme tout le monde un father
D’heure en heure, d’année en année, page après page
J'me dis que la vie m’a condamné et ma rage se propage !
Visage marqué, par les rhumes et le bitume
J’essaye d’écumer l’amertume quand mon esprit s’embrume, j'fume
Des splifs de zeb pour évacuer
M’assenie par le verbe en me servant de mon vécu et
Quand j'pense, à tout ce que j’ai pu endurer
J'me demande encore pour combien de temps tout cela va durer car...

Refrain :

J’ai trop de pression, non ! Trop de pression ! J’ai trop de pression
Quand les démons du passé sèment le trouble dans mon esprit
J’ai trop de pression, non ! Trop de pression ! J’ai trop de pression
Mais l’espoir reste intact même si mon cœur est meurtri

3eme Couplet :

Sur le rebord de ma fenêtre j'bats des bras pour m’élancer
Et cette putain de voix dans ma tête qui m'dit de m'balançer ?!?
Est-ce l’envie, le mal-être ou le sort qui m’est lancé ?
Les insomnies se répètent, j'sais plus sur quel pied danser
Aaaaaaaaaah ! j'contrôle plus rien, j'ressens plus rien
J'désire plus rien, y’a plus rien, et j’y suis pour rien !
Où j'me situe ? J’en sais rien, entre le mal et le bien
Mes pulsations s’accentuent, j'ressens qu’on resserre mes liens !
Les dents serrées, sourcils fronçés, regard plissé
J'suis comme un funambule qui se balance entre la vie et la mort !
Les viscères lacérées, enveloppe charnelle écorchée
Dans quelques bulles de remord parfois je me remémore...
Tous ces fantômes autour de moi piétinant mon vomi ?!?
Du royaume de l’ignominie, le S m’envoie ces commis !!!
Comme Lucie, ficelée comme une momie
Puisse t-il me pardonner pour tous mes actes commis car…

Refrain :

J’ai trop de pression, non ! Trop de pression ! J’ai trop de pression
Quand les démons du passé sèment le trouble dans mon esprit
J’ai trop de pression, non ! Trop de pression ! J’ai trop de pression
Mais l’espoir reste intact même si mon cœur est meurtri

Outro :

Year ! Quand les démons du passé sèment le trouble dans mon esprit j’ai…
Trop de pression ! S.K.O.V.A Trop de pression !!!
Track Name: VIE D'CHIEN
VIE D'CHIEN

Intro :

Ce soir il ne reste que dix places de disponible en centre d’accueil
Les inégalités continuent de se creuser, la misère gagne du terrain…
Cette misère dans nos rues est connue, on en parle chaque années au début de l’hiver
A une heure du matin, la rencontre est surréaliste sous le métro aérien Porte de la Chapelle...

Skova: « Bonsoir »

Réponse: « Bonsoir, c’est le SAMU social de Paris »

Couplet :

Sans domicile fixe j'peux pas m'fixer
J'me tape pas de fixe alors toi qu’est-ce t’as à m'fixer ?
Te fie pas à la fiction, elle emporte beaucoup de fistons
Être en faction commettre des infractions
Et en une fraction de seconde, ta vie bascule sur les rails du rere(r.e.r)
J’ai pas de roro(d'argent) j’aimerais faire frère retour en marche arrière
Avant-hier j’ai failli passer de l’autre coté
J'lance des S.O.S mais pourquoi personne veut m’écouter ?
Ca te coûte quoi d'm’envoyer un putain de coup de phone-télé(téléphone)
Bip bip une jeep d’un type sous trip manque d'm’écraser
J’en ai marre de marcher, marre d’aller chez
Des reufs ou des meufs qui demandent qu’à se faire…
Mais laissez ! Un jour moi aussi j’aurais mon putain d’appart
Il sera petit mais chaleureux pas comme les palais de Bonaparte
Car j’appartiens au royaume des crèves la faim
Et à part tenir le mic et hum! j'sais rien faire m’enfin
Bref j'mef(fume) et quand j’suis def(défoncé) j'sais plus ce que j'aif( je fais)
Pas de chef c’est dans le hip hop que j'fais tous mes bénefs...fils
Sans fondation tu ne peux bâtir ton édifice
Pleure pas maman un jour j'serai number one au box office
Officiellement Né-Fast devait sortir en 97
Mais cette année était néfaste pour chaque élément du concept
Ma conception des choses a bien changé depuis
Tu sais, beaucoup de choses sont tombées au fond du puit et puis...
Merde ! j't’emmerde ! Faut bien que j'me démerde !
De toute façon au point où j’en suis, j'suit mon chemin j’ai plus rien à perdre !
J'mène une vie de chien mais tout va...tout va bien
Qui t’es toi pour me dire ce qui est mal ou bien ?
Tu te plaind ?!? Chut ! Allez tais toi c’est pas toi qui souffre
Toi t'as un toit pour dormir moi j'suis au bord du gouffre !
J'm’engouffre dans mes pensées, et personne vient m’aider
C’est comme ça qu’il y a des gens qu’on pensés se suicider !
Suit pas cette idée car l’œil divin te voit
Et si tu crois tu dois avoir la foi en toi men
« Amen » Si tu savais la vie que je mène
Je vais où le vent me mène...

Refrain x2 :

J’mène une vie d’chien mais tout va bien
Qui t’es toi pour me dire ce qui est mal ou bien ?
Je vais ou le vent me mène fils
J'mène une vie de chien mais tout va tout va bien

Outro :

Aujourd’hui j’ai appris qu’un clochard de plus était mort
Y’a plus de logement vide que de personnes dehors alors
Dis moi pourquoi des personnes meurent encore de froid ?!!!?

Ici ou là bas, j’ai vu des hauts et des bas

S.K.O.V.A à tous mes frères de la rue
Tous ceux qui m’ont soutenu et tous ceux portés disparus...
Respect pour tous mes gus, qu’ont mendié dans les rues et même jusque dans les bus
Respect à Coluche, Les Restos du Cœur, L’abbé Pierre, Emmaüs

« Aujourd’hui on a plus le droit »
Track Name: ETAPE PAR ETAPE
ETAPE PAR ETAPE

1er couplet :

Deux heures du tinma(matin), j’ai kécra(craqué), près de la station Marx Dormoy
Les toxs(toxicos) fument leur kecra(crack), j'sais toujours pas où j'dors moi ?!?
« What’s up man ? » Y’a pas yenmoi(moyen) que j'vienne chez oit?(toi?)
Ah ! J’ai compris, tu moyennes(baise) ta rate(concubine) donc c’est raté
J’ai plus d’unités, alors j’essaye de gratter une tecar(carte)
Mais les lascars du tiéquar(quartier) sont trop tricards
Les shtards(flics) tricards, foncedés(défoncés) au ricard, ricanent
Comme dans Rick Hunter, des balles ricochent, embrouille de dealers
J'regarde l’heure, putain ! Que trois heures du matin
J'mate une putain, quand soudain ma vision s’éteint !
C’est un vieux qui m'tend sa main pour m'relever
Même pas la force de le remercier, il va croire que j'suis mal élevé
Au levé du soleil, j'me réveille sur un banc
J'crois qu' j’ai rêvé que j'descendais un vieux toboggan
Alors d’un geste élégant, j’enfile mes gants et serre mon écharpe
Feu vert ! C’est reparti jusqu’à la prochaine étape...

Refrain :

Moi ma vie c’est le rap, y’a pas moyen que j'dérape
C’est vrai j'lâche pas la grappe, j’augmente tous les jours ma force de frappe
Tout droit vers le cap, j’avance étape par étape
Et j'fais ce qu’il faut pour ne plus jamais retomber dans la trappe
Ma vie c’est le rap…rap, pas moyen que j'dérape…rape
C’est vrai j'lâche pas la grappe, j’augmente tous les jours ma force de frappe…frappe
Tout droit vers le cap…cap, j’avance étape par étape
Et j'fais ce qu’il faut pour ne jamais plus retomber

2eme Couplet :

Trois heures du tinma(matin), y’a toujours rien dans mon estomac
J'cherche un coin pour dormir, j’ai besoin de taper un coma
Au loin près d’un cinéma, une embrouille éclate
J'm’avance pour voir ce qui se passe, un homme gît dans une flaque écarlate !
Aaaaaaah ! Autour des gens déblattent et relatent les faits
Et quand à moi j'me tâte, en effet, j'sais toujours pas ce que j'fais
J'sais toujours pas où j'vais, j’avoue j'commence à péter les plombs !
En plus demain j’ai rendez vous à dix heures station Simplon...
C’est long de faire cent mètres, quand on a rien à se mettre sous la dent
Mais j'm’obstine, faut pas que j'm’arrête, même si c’est pas évident
J’ai l’impression que j'vis dans un monde où les gens se marchent dessus
Et quand j'repense à l’époque, la plupart des gens m’ont déçu
J’ai trouvé mon issu, j'm’en suis sorti grâce au rap
Car au fond j’ai toujours su que c’était ma force de frappe
Tout droit vers le cap…cap, j’avance étape par étape
Et j'fais ce qu’il faut pour ne plus jamais retomber...

Refrain :

Moi ma vie c’est le... y’a pas moyen que j'dérape
C’est vrai j'lâche pas la grappe, j’augmente tous les jours ma force de frappe
Tout droit vers le cap, j’avance étape par étape
Et j'fais ce qu’il faut pour ne plus jamais retomber dans la trappe
Ma vie c’est le rap…rap, pas moyen que j'dérape…rape
C’est vrai j'lâche pas la grappe, j’augmente tous les jours ma force de frappe…frappe
Tout droit vers le cap…cap, j’avance étape par étape
Et j'fais ce qu’il faut pour ne jamais plus retomber


Outro :

Ma vie c’est le rap…Year ! Y’a pas moyen que j’dérape !

Ma vie c’est le rap, Year ! Y’a pas moyen que j’dérape
Ma vie c’est le rap, ma vie c’est le rap gars
Track Name: COMME UN SOLDAT
Comme un soldat

Intro :

Ok ! S.K.O.V.A
Toujours en position, même si le chemin est long...
J'poursuis ma mission, j'survis mon frère, c’est comme ça
J'mène le combat, sans rien lâcher, de toute façon j’ai rien à perdre !
La vie m'a formé...

1er Couplet :

Comme un soldat, je me bat, paré au combat
Même si parfois, j’ai pris des coups bas
Longtemps déjà que je suis vacciné
Et si j'suis ma destinée, c’est parce qu’obstiné
En mission, né pour le hip hop
Condamné à lutter, j'survis non stop
Le cœur propre, j’ai livré ma bataille
Et même si nombreuses ont été les entailles !
J’ai travaillé sans relâche, sacrifié ma vie
Sans jamais faillir à l’une de mes tâches
Aujourd’hui j'crache ces quelques larmes en mémoire
De la guerre que j’ai mené pour atteindre mon but, mes espoirs
Tout au long de mon histoire, dans les tranchées
Jusqu’à ramper, j’ai suivi ma trajectoire
J'prends du galon, accomplissant mon devoir
Gravissant les échelons, j’avance à tâton vers la victoire !

Refrain :

A la guerre comme à la guerre, j'lacherai pas l’affaire
Mon frère j'continuerai ma route comme un soldat !
A la guerre, malgré mes galères… J'persévère pour mener mes combats
A la guerre comme à la guerre, j'sais ce qui m'reste à faire
Pour mes affaires dans le pera(rap), j’opère comme un soldat !
A la guerre, même si parfois j’ai souffert…bah ! j'me bat

2eme Couplet :

Comme un soldat damné, allant droit vers l’objectif
Militant acharné, j’irai jusqu’au bout !
Même à bout j’ai donné tout ce que j’avais dans mes tripes
Résister pour me tenir toujours debout !
Dans la boue j’ai du traîner, trimer pour m’entraîner
Et malgré les terrains minés, j’ai su rester déterminé
Programmé pour terminer ma mission
Fidèle au poste, en position, mon son annonce la révolution !
Elo...cution stratégique
J’ai formé plus d’un soldat sur la rythmique
Mon plan d’attaque tactique, ma technique dialectique
Contamine tel un virus bactériologique !
J't’explique ce que je kiffe(aime), c’est kill(tuer) des mc’s
Donner le flow, pour qu’ils soient à ma merci
Et même si va falloir que j’y laisse ma peau
Au moins sur terre, moi ! J’aurai planté mon drapeau !

Refrain :

A la guerre comme à la guerre, j'lacherai pas l’affaire
Mon frère j'continuerai ma route comme un soldat !
A la guerre, malgré mes galères… J'persévère pour mener mes combats
A la guerre comme à la guerre, j'sais ce qui m'reste à faire
Pour mes affaires dans le pera(rap), j’opère comme un soldat !
A la guerre, même si parfois j’ai souffert…bah ! j'me bat

Outro :

Soldat ! Y’a pas moyen
D’être un de leur maillon
Révolution !!!!!!!!!!!!!!!!
Pour un nouveau futur...
Track Name: L'EPOQUE
L’époque

Yeah yeah yeah !
S.K.O.V.A pour toute la old school, pour tous mes anciens…
Ah ah ! Yo yo yo !

Ne m’pousse pas à bout sinon je pou…rrai
Perdre la tête et ton poux s’a…rrêterait ah ah ah ah ah !
C’était l’époque bambatta
Et les zoulous prêchaient l’unité dans le monde ah ah ah ah ah
Des rimes j’en avais des tas
On entendait déjà du « Skova » sur les ondes…
Inspiration…Expiration
Maximum de concentration
J’étais un pro dans l’improvisation
M.C toujours en pôle position
1987 j’enregistrais Nova sur cassette
J’écrivais des textes et pour les faire rimer j’me cassais la tête !
J’prenais la tête à mes potes, ouais j’enseignais le Hip Hop
Car j’me souviens qu’à l’époque, ils étaient tous dans la pop

Hip hip ! Hop hop ! Hip Hop Non Stop !
Awabababeloubap, j’big up les b-boys Hip Hop
88 yo! Mes premières courses poursuites
Mes premières cuites, mes premières fuites, mes premiers joints de shit !
89 l’année de la teuf, avec les reus, avec les reufs
On étaient tellement ruff qu’on était recherchés par les keufs !
Y’avait pas de bleuf dans les années 90
Et j’me souviens qu’Olivier Cachin présentait Rapline sur M6
Dans les soirées t’entendait « That the sound of da police »
On était tous faya déjà fonzdé au cannabis !

On kiffait tous rapper sur les beats de Miles Davis
Y’avait Deenasty sur Nova et le mouvement fuck da police !
91 c’était la Rapattitude
Le rap prenait trop d’amplitude, trop d’altitude !
A l’est, à l’ouest, au nord, au sud
Y’avait des soirées Hip Hop et les bads boys étaient rudes !
Microphone checka, one…two checka !
92 j’ai attrappé le digidi Das Efx
No dibidibi sound boy c’était devenu comme un reflexe
Le dibidibi style en a laissé plus d’un perplexe
Textes explosif, intèractif, radioactif
Extra nocif, ultra massif, super réactif !
93 underground mon son devenait corrosif
Suffisait d’un seul round dans la party pour être décisif !

Alternatif ! D’un coup de baguette magique j’alternais mes phases
Abradabrant mystique et le public était en extase !
Psychologique dans mes phrases, fickly flot kamikaze !
A l’époque mes balles artistiques étaient trop prolifiques pour les nazes !
Paix pour De La Soul, paix pour Grave diggazz
Respect pour Mobb Deep et tous les disciples de Shabazz !
One love pour la Soul ! One love pour le Jazz !
One love pour le Hip Hop et tous ceux qui ont bâti sa base !

94 l’année de l’harcèlement textuel
Je me rappelle Big Pun maniait la manivelle
Dans les ruelles, on balançait nos décibels
On avait des rimes à la pelle pour que nos vies soient plus belles
C’était le temps du deal ou on allait de villes en villes
Distiller du style indélibile gravé sur vynil
On cherchait des compils pour frapper dans le mil !
Et partout dans ville les gens disaient que notre style était…

Murdera ! 95 l’année des warriors
Entre deux flots on dépassait les frontières de l’au-delà
A cette époque là, pas l’temps pour les bla bla !
Dchiki blaow ! Toujours plus haut in a here ah !
Hip Hop attentat ! Ratatatata!
Chaque fois que checkait le micsenta j’faisais monter le côta
« Keep keep on » C’éait du rap de superstar !

La musique éléctronique aujourd’hui défi la chronique
Mais le fer de mon mic bionic est aiguisé pour toutes sorte de techniques
Nouvelle ère d’une époque visionnaire intergallactique
Pour ce nouveau millénaire j’ai du multiplié les tactiques
Mon rap ultrasonic explose comme une bombe atomique
Quand je pose, j’expose mes proses, j’provoque des pressions sismiques
Fuck à tous les M.C qu’ont baissé leurs frocs pour du fric
Au M.I.C j’représente le mouvement Hip Hop authentique aaayt !!!
Track Name: QUI MENE LE COMBAT
Qui mène le combat?

Intro :

Desperado, seul sur mon radeau la vie ne m’a pas fait d'cadeaux
J’ai décidé d'faire tomber le rideau
Ils veulent m’empêcher d'monter en crescendo
Trop d’hypocrites qui crachent dans mon dos...

1er Couplet :

A commencer par la famille qui pompe la tête à ma mère
Au lieu d'surveiller leurs filles qui s'font niquer par derrière !
J’ai les nerfs ! Quand j'vois ces tasses ruminer comme des grosses vaches
Nia..nia..nia..nia..nia..nia ! Toujours les mêmes choses qu’elle rabache !
Ouais ça m'fâche ! D’entendre certains m’appeler « frère »
Alors que quand j’ai faim, soit-disant c’est pas leurs affaires !
Ça m'vénère ! D'm'prendre la tête avec des gars têtus comme des mules
Ce sont les derniers qui t’écoutent, et les premiers qui t’enculent !
J’encule tous ces bâtards ! Qui s'prennent pour des managers
Qui t'font croire que demain, tu signeras chez une major !
Ah j'te jure ! J’aimerai qu’ils aient un gun pointé sur leurs gueules
Pour qu’ils comprennent enfin qu’il faut pas qu’on s'foute de ma gueule !
Mais qu’est c'qu’ils veulent tous ces chiens à m'lécher le cul comme des putes ?
Ils disent vouloir mon bien, mais ceux sont qu'des chiennes en rutes !
En tout cas, c’est pas eux qui m’empêcheront d’atteindre mon but
Militant à plein temps, tu sais qu'c’est tous les jours qu’on lutte !!!

Refrain x2 :

Qui mène le combat ? Où sont les soldats ?
Que tous les guerriers du hip hop, aujourd’hui lèvent le bras
Pour qui je me bats ? Où est l’armada ?
La vie est sans tièp(pitié) pour tous ceux qui respectent le pera(rap)

2eme Couplet :

Beaucoup de connards ont tenté d’avoir mon talent
En s’inspirant d'mes rimes, yo ! Et d'mon style insolent
Tu veux pomper mon art ? Surtout t’arrête pas dans ton élan
On verra si sur le ring, t’es toujours aussi violent ?!?
C’est saoulant, d'savoir qu'les crapules qui crachent dans ton dos
Sont souvent ceux qui t’adulent en flattant ton égo
Ils manipulent ton cerveau, en se servant de tes faiblesses
Mais quand j’articule le mot de trop, je sais bien que ça les blesse !
J’emmerde le show bisness, et tous ces nazes du flop 50
Regarde moi toutes ces merdes, avec leur phase « je représente »
Tu crois qu'j'plaisante moi ? Le rap c’est pas n’importe quoi
Y’en a trop qui dérapent et font vraiment n’importe quoi ! Y a quoi ?!!!?
Tu sais pas c'que c’est l'pera !(rap !)
Ni c'que ça représente pour moi !!!
Aaaaahhhhh!!!!!!!!!!!!!

Refrain x2 :

Qui mène le combat ? Où sont les soldats ?
Que tous les guerriers du hip hop, aujourd’hui lèvent le bras
Pour qui je me bats ? Où est l’armada ?
La vie est sans tièp(pitié) pour tous ceux qui respectent le pera(rap)

3eme Couplet :

...J'les vois arriver de loin, les mecs qui m'font pleins de promesses
Qui m'félicite pour mes textes, et m'check(congratule) pour mes prouesses
Au début, c’est les p'tits soins, ils s'disent réglos dans l'bisness
Mais dès qu’il s’agit d’être ruff neck, ces narvalos disparaissent !
Ces charlots paraissent sûrs d’eux, mais quand tu regardes dans leurs yeux
Tu vois qu'c’est des p'tits merdeux, qu'le rap pour eux n’est qu’un jeu
En plus, ils s'prennent pour des dieux, ils croient qu’ils font des envieux
Il serait temps qu’ils comprennent que le hip hop c’est sérieux !!!
J’suis furieux d'voir ces cleps dans des clips clonés comme des clowns
A base de clap et d’égo-trip: " un pour la click ! deux pour les founes ! "
Que du biceps, rien dans les trips, ça veut rien dire, mais faut qu’ça tourne
Les majors trippent, elles ont leurs troupes pour faire du fric, cash et ristourne !!!
Mais dis moi qui mène le combat ? Où sont les soldats ?
Pour qui je me bats ? Où est l’armada ?
La vie est sans tièp(pitié) pour tous ceux qui respectent le pera(rap)
Que tous les guerriers du hip hop aujourd’hui lèvent le bras !

Refrain x2 :

Qui mène le combat ? Où sont les soldats ?
Que tous les guerriers du hip hop, aujourd’hui lèvent le bras
Pour qui je me bats ? Où est l’armada ?
La vie est sans tièp(pitié) pour tous ceux qui respectent le pera(rap)
Track Name: JE NE SUIS QU'UN HOMME
Je n'suis qu'1 homme

1er couplet:


Blessé dans mes entrailles, laissé à l'agonie
Pour résumé ma life... J'ai su faire des compromis
J'me suis promis de faire ce que j'aime, par ces mots j'sème
Les graines de mes joies, mes peines, men fidèle à moi même
Si le rap m'a asseni, c'est que mes phrases
M'ont donné les bases, d'être en osmoze et toujours en phase
Mec dans ma vie, j'pleure comme je ris, je meurs comme je vis
Pour ne rien regretter, yo j'fais c'que j'ai envie!
C'est... petit à petit que j'ai bâti toutes mes pensées
J'ai vu partir tous mes possees mais ça fait parti d'leur passé
Embusqué, dans la matrice j'ai du tout riquer
Faire des sacrifices, fils pour pouvoir avancer
C'est dur mais je ne lâche pas, car je garde la foi
Malgré de mauvais choix, je sais en quoi en je crois
J'ai trouvé ma voie, quoi qu'il m'en coûtera
Je resterai authentique, fidèle à mon combat


Refrain:

Je n'suis qu'un homme m'en veut pas si j'ai des failles
La vie à Babylone me consume comme un feu de paille
Comme un lion paré pour la bataille
J'combat pour trouver mon zion, quoi qu'j'fasse où que j'aille
Je n'suis qu'un homme m'en veut pas si j'ai des failles
La vie à Babylone me consume comme un feu de paille
Comme un lion paré pour la bataille
J'combat pour trouver mon zion


2ème couplet:


Yo même si j'rame, j'puise ma force dans mes textes
La vie m'test, comme tout l'monde j'ai des faiblesses
Si j'laisse parler mon coeur, c'est que mon âme est en pleurs
Ma plume me sert à dompter mes peurs
Dans la brume, j'ai poussé, repoussé
Mes démons pour quitter l'ombre, retrouver la clarté
La sérenité, le goût de la vie
La tranquilité, la paix dans mon esprit
J'ai pris des coups pour défendre ma cause
Vécu, des trahisons par la force des choses
Aucune, de leurs morsures m'a laissé d'ecchymoses
Et malgré les blessures, y'a de l'amour dans mes proses
En moi repose une flamme qui ne peut s'éteindre
Et le rêve qui m'anime, je ferai tout pour l'atteindre
J'vendrai pas mon âme, je sais qui je dois craindre
Car les lois divines, nul ne peut peut les enfraindre

Refrain:

Je n'suis qu'un homme m'en veut pas si j'ai des failles
La vie à Babylone me consume comme un feu de paille
Comme un lion paré pour la bataille
J'combat pour trouver mon zion, quoi qu'j'fasse où que j'aille
Je n'suis qu'un homme m'en veut pas si j'ai des failles
La vie à Babylone me consume comme un feu de paille
Comme un lion paré pour la bataille
J'combat pour trouver mon zion


Pont:


Avec du courage, on arrive à tout
Et c'est quand on y croit vraiment qu'on va jusqu'au bout


Refrain:

Je n'suis qu'un homme m'en veut pas si j'ai des failles
La vie à Babylone me consume comme un feu de paille
Comme un lion paré pour la bataille
J'combat pour trouver mon zion, quoi qu'j'fasse où que j'aille
Je n'suis qu'un homme m'en veut pas si j'ai des failles
La vie à Babylone me consume comme un feu de paille
Comme un lion paré pour la bataille
J'combat pour trouver mon zion

Outro:

S.K.O.V.A
PARCOURS D'1 COMBATTANT
Track Name: PAIN feat. Emcee Killa & Black Mask
Chorus :
There’s pain from the day your born, pain from getting your flesh torn,
Pain from a woman scorned, pain from a heart lost,
Pain from getting ripped off for trying to floss,
Pain when you cross the boss,
Pain if you talk the talk but can’t walk the walk,
Pain from when your family dies, I can see the pain in your eyes,
Burning like an open flame, you have to remember when there’s no pain there’s no gain.

Skova verse:
Enchaînées par les chaînes d’un système, les galères s’enchaînent,
J’ai trop entendu des frères me dire que la vie est une chienne,
Ouais c’est vrai que la vie nous malmène, ah Men le mal mène,
Et c’est toujours les mêmes qui mangent, toujours les mêmes qui la ramènent
Mais j’ai quand même l’espoir qu’un jour tout cela puisse changer,
Car j’aime la vie, envie d’y croire, envie d’échanger,
Et devant le danger, beaucoup se vautrent mais moi je garde la tête haute,
Je suis loin d’être un apôtre mais je continue de monter la côte,
C’est pas de ma faute, j’ai ça dans le sang et quoi qu’il en soit,
Je sais d’où je descends, je sais aussi ce qui me déçoit,
Et lorsque j’aperçois des frères entre eux se trahir,
Ca me fout tellement la rage que ma flamme est prête à jaillir,
Si tu veux cueillir l’amour, ne laisse pas fleurir la haine,
Car qui sème la mauvaise ne récoltent que les problèmes,
Et si tu peines, pas la peine d’avoir de la peine,
De toute façon, ici un jour ou l’autre tout le monde purge sa peine.

Chorus :
There’s pain from the day your born, pain from getting your flesh torn,
Pain from a woman scorned, pain from a heart lost,
Pain from getting ripped off for trying to floss,
Pain when you cross the boss,
Pain if you talk the talk but can’t walk the walk,
Pain from when your family dies, I can see the pain in your eyes,
Burning like an open flame, you have to remember when there’s no pain there’s no gain.